Nouvelles

Nouvelles récentes dans le secteur de l'établissement en Ontario

Nous affichons aussi des résultats d'études, des rapports, des annonces du gouvernement et plus encore.

Langue française: l’immigration francophone pour «réparer le poids démographique»

RAPHAËL PIRRO 

Jeudi, 25 août 2022 17:45

MISE À JOUR Jeudi, 25 août 2022 17:45

L’immigration francophone est un «outil essentiel» pour «réparer le poids démographique» de la minorité francophone au Canada, a affirmé jeudi la ministre fédérale des Langues officielles.

«Si on veut réparer notre poids démographique dans ce pays, on doit s’assurer qu’on doit avoir une politique d’immigration, une stratégie d’immigration francophone pour adresser [sic] cette perte démographique», a déclaré Ginette Petitpas Taylor.

Comment se portent les Ukrainiens réfugiés au Canada 6 mois après le début de la guerre?

Elle dit souffrir du fait que la guerre continue dans son pays. Nous souffrons et ce n'est pas la première fois que nous souffrons en raison [des Russes], dit-elle.

Mme Kidruk vit à Toronto. Ses parents sont encore dans une petite ville de la région de Zhytomyr, à 200 km de la capitale, Kiev.

Mme Kidruk pense constamment à ceux qui vivent encore en Ukraine. Il y a beaucoup de gens innocents qui meurent. Ils n'ont rien fait. Nous sommes vraiment brisés à l'intérieur de nous, mentionne-t-elle.

Ottawa ne va pas élargir ses primes au bilinguisme aux langues autochtones

La Presse canadienne

Publié à 6 h 18

Le Conseil du Trésor fédéral dit ne pas avoir l'intention d'élargir ses primes au bilinguisme aux fonctionnaires qui parlent une langue officielle et une langue autochtone. Les primes demeurent donc réservées aux employés parlant français et anglais.

Cette prime au bilinguisme vaut 800 $ par année aux fonctionnaires fédéraux qui occupent un poste où la connaissance du français et de l'anglais est requise.

L'Immigration francophone en hausse, mais pas au niveau de la cible fédérale

Immigration Canada

L’IMMIGRATION FRANCOPHONE EN HAUSSE, MAIS PAS AU NIVEAU DE LA CIBLE FÉDÉRALE

Temps de lecture : 4 minutes

Les plus récents chiffres de nouveaux arrivants francophones au Canada atteignent de nouveaux sommets en 2022, mais pas encore à l’objectif en immigration francophone établi par le fédéral.

Des travailleurs migrants jamaïcains en Ontario écrivent une lettre ouverte comparant les conditions à un « esclavage systématique »

Des travailleurs agricoles migrants jamaïcains de la région de Niagara ont écrit une lettre ouverte au ministère jamaïcain du Travail demandant plus de soutien face à ce qu’ils appellent “l’esclavage systématique”, quelques jours avant le décès d’un travailleur migrant dans le comté de Norfolk.

Garvin Yapp, 57 ans, de St. James, en Jamaïque, a été tué dimanche dernier dans un accident avec un récolteur de tabac à Berlo’s Best Farm dans le comté de Norfolk, à deux heures au sud-ouest de Toronto.

Les refus de visa étudiant se multiplient

Des dizaines de cas d’étudiants étrangers se faisant refuser leur visa étudiant par Immigration Citoyenneté Canada ont été répertoriés dans des cégeps du Saguenay–Lac-Saint-Jean, une situation dénoncée par les établissements d’enseignement et les élus. 
Les francophones en provenance d’Afrique sont souvent confrontés à cette problématique.
Kadiatou Diallo a soumis sa demande de visa étudiant en juin dernier et devait entamer une technique en soins infirmiers au Collège d’Alma. Son rêve s’est envolé lorsqu’elle a reçu la réponse d’Immigration Citoyenneté Canada.

Ressource - Une personne sur quatre a une langue maternelle autre que l’anglais ou le français

Le 17 août 2022 à 19 h 35 min

Temps de lecture : 3 min 30 s

Laura Osman, La Presse Canadienne

Une personne sur quatre a une langue maternelle autre que l’anglais ou le français

OTTAWA — Un nombre croissant de nouveaux immigrants au Canada entraîne une plus grande diversité des langues, établissant un record pour le nombre de Canadiens dont la langue maternelle n’est ni l’anglais ni le français, révèlent les nouvelles données du recensement de 2021.

Le français poursuit son déclin au Canada et au Québec, selon Statistique Canada

Radio-Canada

12 h 34 | Mis à jour à 14 h 16

Le français est la première langue officielle parlée d'un nombre croissant de Canadiens, mais la proportion qu'ils représentent à travers le pays a diminué depuis 2016, selon des données du recensement 2021 publiées mercredi par Statistique Canada. Le Québec n'échappe pas non plus à cette tendance.

De 2016 à 2021, le nombre de Canadiens dont le français est la première langue officielle parlée est passé de 7,7 millions à 7,8 millions, une croissance de 1,6 % sur cinq ans.