Une autre première virtuelle pour les francophones de Durham



07/28/2021 Le Metropolitain

Le mois prochain, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) de Durham deviendra le premier fournisseur de services à offrir la formation Premiers soins en santé mentale (PSSM) Soutenir les jeunes, de façon virtuelle, pour les membres du public qui ont des contacts fréquents avec les jeunes de 12 à 24 ans.

« Avec un rentrée scolaire imminente, plusieurs parents et éducateurs s’inquiètent de l’impact qu’aura l’incertitude d’un retour à une nouvelle normalité, mentionne Mireille Huneault, éducatrice en services en français à l’ACSM et formatrice en PSSM.

« La formation PSSM Soutenir les jeunes donne de l’information sur les manières d’identifier les jeunes en difficulté et reconnaître les signes d’un déclin de la santé mentale ou d’une crise de toxicomanie. Cette formation est conçue pour quiconque aimerait apprendre comment soutenir les jeunes dans leur parcours. Nous sommes tous concernés par ce problème et nous devons prendre soin les uns des autres. »

« La communication est au cœur de l’intervention lorsqu’il s’agit de santé mentale et des supports qui y sont liés, ajoute Narjiss Lazrak, présidente du Conseil de l’Entité 4. Je suis heureuse de constater qu’avec l’appui de partenaires comme l’ACSM Durham, nous avons travaillé pour que la formation PSSM Soutenir les jeunes soit disponible en français pour les communautés que nous desservons. »

En offrant cette formation virtuellement, les francophones peuvent y avoir accès sans quitter le confort de leur foyer et dans la langue officielle qu’ils préfèrent. La formation PSSM est habituellement offerte en personne. Cependant, les restrictions imposées pour faire suite à l’éclosion de la COVID-19 ont mené à l’adaptation de cette formation vers un format virtuel.

Cette nouvelle formation virtuelle vient juste d’être finalisée et l’ACSM Durham est fière de prendre les devants pour lancer cette initiative si importante pour les francophones qui sont préoccupés par l’incertitude qui entoure le retour en classe.

« Les signes d’un déclin de la santé mentale ou du début d’un problème de toxicomanie se manifestent tôt chez les jeunes adultes. On ne peut négliger l’importance d’en reconnaître les signes et symptômes », conclut Mme Huneault.

L’Entité 4 accepte les inscriptions pour la formation PSSM Soutenir les jeunes en français par l’ACSM Durham. Les sessions virtuelles se tiendront les 24 et 26 août.

L’ACSM Durham travaille activement depuis quelques années à bâtir sa capacité pour la prestation de services en français destinés aux communautés qu’elle dessert. Ce travail a mené à l’identification par Santé Ontario (Est) en janvier 2020 de l’ACSM Durham pour offrir des services de santé mentale en français.