Un nouvel outil en ligne pour savoir quel médicaments sont pris en charge par l’Assurance-santé Plus

Source: 
ministère de la Santé et des Soins de longue durée

La province a lancé un nouvel outil virtuel convivial qui permet de vérifier si les ordonnances sont prises en charge par l'Assurance-santé Plus. Cela permettra à la population de consulter rapidement et facilement une liste de plus de 4 400 médicaments et autres produits pharmaceutiques financés publiquement.

Avec l'Assurance-santé Plus, l'Ontario est la première province à offrir gratuitement la prise en charge des médicaments sur ordonnance aux enfants et aux jeunes de 24 ans et moins, aidant un plus grand nombre de personnes à assumer le coût des médicaments dont elles ont besoin pour rester en santé. Cela comprend les inhalateurs pour l'asthme, les médicaments pour traiter la dépression, l'anxiété, l'épilepsie et les troubles du déficit d'attention et d'hyperactivité, les antibiotiques, les EpiPen, les bandelettes réactives pour diabétiques, les contraceptifs oraux, les médicaments pour traiter certains cancers infantiles et d'autres maladies rares, ainsi que des milliers d'autres produits pharmaceutiques.

L'inscription sera automatique, sans quote-part ou franchise annuelle. Les ordonnances admissibles peuvent être exécutées gratuitement dans toute pharmacie de l'Ontario - la seule chose nécessaire est une carte Santé ou un numéro de carte Santé de l'Ontario.

Faits en bref

  • L’Assurance-santé Plus prend en charge les médicaments inscrits sur le formulaire du Programme de médicaments de l’Ontario ou dont le financement est approuvé en vertu du Programme d’accès exceptionnel et qui sont prescrits par un médecin ou un membre du personnel infirmier praticien.
  • Les programmes publics de médicaments de l’Ontario sont déjà parmi les plus généreux au pays, aidant à payer les médicaments sur ordonnance dont ont besoin les personnes âgées, les personnes ayant des coûts de médicaments très élevés et d’autres populations vulnérables.
  • Des consultations publiques ont fourni des observations sur l’outil de recherche de médicaments. Alors qu’un plus grand nombre de commentaires sont reçus, l’Ontario continuera à améliorer et à mettre à jour cet outil de recherche.

Ressources additionnelles