L'Ontario instaure des mesures de santé publique supplémentaires à Toronto, Ottawa et dans la région de Peel

Source : 
Gouvernement de l'Ontario

9 octobre 2020 - En consultation avec le médecin hygiéniste en chef, le Groupe des mesures de santé publique, les médecins hygiénistes des régions et d'autres experts de la santé, le gouvernement de l'Ontario instaure d'autres mesures de santé publique ciblées dans les circonscriptions sanitaires d'Ottawa, Peel et Toronto. Ces restrictions de l'étape 2 modifiées seront en place pendant au moins 28 jours et feront l'objet d'une révision de façon continue.

À compter du samedi 10 octobre 2020 à minuit une, ces mesures ciblées seront mises en œuvre à Ottawa, Peel et Toronto en raison des taux de transmission plus élevés que la moyenne dans ces régions. Les mesures prises en vertu d'une étape 2 modifiée incluent les suivantes :

  • Abaissement des limites pour tous les rassemblements sociaux et événements publics organisés à un maximum de 10 personnes à l'intérieur et 25 personnes à l'extérieur lorsqu'il est possible de maintenir la distanciation physique. Ces deux limites ne peuvent pas être combinées pour un événement qui se tient à la fois à l'intérieur et à l'extérieur;
  • Interdiction de servir de la nourriture et des boissons dans les restaurants, bars et autres établissements où on sert à manger et à boire, y compris les boîtes de nuit et les aires de restauration des centres commerciaux;
  • Fermeture des :
    • Gymnases et centres de conditionnement physique intérieurs (c.-à-d., cours d'activité physique et salles de musculation et d'exercices);
    • Casinos, salles de bingo et autres établissements de jeu;
    • Cinémas intérieurs;
    • Centres et salles des arts de la scène;
    • Zones réservées aux spectateurs des pistes de course;
    • Expositions interactives ou expositions à risque élevé de contact personnel dans les musées, galeries, zoos, centres des sciences, lieux d'intérêt, etc.;
  • Interdiction d'offrir des services de soins personnels lorsque le couvre-visage doit être retiré pour la prestation du service (p. ex., application de maquillage, taille de la barbe);
  • Diminution des limites de capacité pour les :
    • Services de guides et visites touristiques, qui passent à 10 personnes à l'intérieur et à 25 personnes à l'extérieur
    • Portes ouvertes en immobilier, qui passent à 10 personnes à l'intérieur lorsqu'il est possible de maintenir la distanciation physique.
    • Les cours et l'enseignement en personne (p. ex., cours de cuisine), qui passent à 10 personnes à l'intérieur et à 25 personnes à l'extérieur, avec exemptions pour les écoles, centres de services de garde pour enfants, universités, collèges d'arts appliqués et de technologie, collèges privés d'enseignement professionnel, le Collège de police de l'Ontario, etc.
    • Lieux de réunions et d'événements, qui passent à 10 personnes à l'intérieur et à 25 personnes à l'extérieur
  • La pratique des sports d'équipe doit se limiter à des séances d'entraînement (aucune partie ou mêlée)
  • Les écoles, les centres de services de garde pour enfants et les lieux de culte demeureront ouverts dans ces collectivités et doivent continuer de respecter les mesures de santé publique en place. Les programmes d'activités avant et après l'école seront également exemptés de ces nouvelles restrictions.

Étant donné les coûts extraordinaires associés à ces fonctions, les réceptions de mariage prévues cette fin de semaine peuvent aller de l'avant conformément aux règles de santé publique actuelles. À compter du mardi 13 octobre 2020 à minuit une, les mesures de santé publique actualisées s'appliqueront aux réceptions de mariage, y compris les nouvelles limites de rassemblement de 10 personnes à l'intérieur et de 25 personnes à l'extérieur dans des espaces événementiels.

En plus des mesures mises en œuvre dans les circonscriptions sanitaires d'Ottawa, Peel et Toronto, le médecin hygiéniste en chef exhorte également les résidents de l'Ontario à :

  • Limiter leurs déplacements à l'extérieur de la maison, sauf à des fins essentielles comme se rendre au travail s'il est impossible de travailler de la maison, se rendre à l'école, faire l'épicerie, se rendre à des rendez-vous médicaux et pratiquer des activités physiques saines à l'extérieur. En outre, les déplacements vers d'autres régions de la province, particulièrement d'une région où le taux de transmission est élevé vers une région où le taux de transmission est plus faible, doivent uniquement se faire pour des motifs essentiels;
  • Observer une distanciation physique d'au moins deux mètres avec les personnes qui ne font pas partie de leur ménage;
  • Porter un couvre-visage s'il n'est pas possible de pratiquer la distanciation physique ou lorsque le port de celui-ci est exigé;
  • Se laver les mains fréquemment et soigneusement; et respecter les limites et règles liées aux rassemblements.

Le médecin hygiéniste en chef et les autres experts de santé publique continuent de suivre étroitement la situation en constante évolution dans l'ensemble de la province pour décider si et à quel moment les mesures de santé publique ou restrictions doivent être ajustées ou resserrées.

Pour une protection supplémentaire, le gouvernement de l'Ontario encourage tous les résidents à télécharger la nouvelle application Alerte COVID sur leur téléphone intelligent à partir de l'App Store d'Apple et de Google Play.

Puisque ces mesures nécessaires de santé publique ont un coût pour les petites entreprises, l'Ontario prévoit et offrira jusqu'à 300 millions de dollars aux entreprises touchées de façon substantielle afin de les aider à assumer les coûts fixes, par exemple les impôts fonciers et les factures d'électricité et de gaz naturel.

Cette aide sera fournie par la province et sera accessible dans toute région où ces mesures sont nécessaires. Plus de détails seront divulgués au cours des prochains jours.

Ce financement se fonde sur les mesures prises par le gouvernement pour soutenir les petites entreprises tout au long de la pandémie, y compris l'instauration d'un moratoire temporaire sur les expulsions commerciales, l'octroi de 60 millions de dollars afin d'offrir une subvention de 1 000 $ aux petites entreprises pour atténuer le coût de l'équipement de protection individuelle (EPI) et l'exploration d'options pour permettre de façon permanente aux restaurants et aux bars d'inclure l'alcool dans les commandes de repas à emporter et pour la livraison.