L'Ontario facilite le processus de l'adoption pour les familles

Source : 
Services à l'enfance et Services sociaux et communautaires

19 novembre 2020 — Le gouvernement de l’Ontario investit 1,5 million de dollars par année dans des programmes et des services pour faciliter le processus de l’adoption, un des principaux engagements du plan de reconception du système du bien-être de l’enfance de la province. Ce financement contribuera à faire en sorte que davantage de futurs parents adoptifs, d’enfants et de jeunes soient réunis de façon permanente grâce à l’élaboration d’un service de réception des demandes d’adoption centralisé et à l’élargissement du jumelage en ligne. Il fournira également des soutiens et une formation supplémentaires aux familles après l’adoption.

Dans le cadre de l’investissement d’aujourd’hui, la province fournit un nouveau financement annuel de 900 000 $ à l’Adoption Council of Ontario (ACO). Cet argent servira à créer un service centralisé de réception des demandes d’adoption et à élargir considérablement le jumelage centralisé aux fins de l’adoption. À l’heure actuelle, les futurs parents adoptifs s’adressent à des sociétés d’aide à l’enfance qui offrent des délais de réponse et des expériences variables. Le jumelage centralisé permettra de faire en sorte qu’il soit plus facile pour les familles, les enfants et les jeunes de se trouver et d’être jumelés. Cela entraînera une augmentation du nombre d’adoptions d’enfants pris en charge.

Un investissement annuel supplémentaire de 600 000 $ permettra d’améliorer la formation après l’adoption et d’offrir des soutiens personnalisés aux familles en élargissant les programmes offerts par l’ACO et Adopt4Life, notamment :

  • Transitions vers la garde permanente 2, une série de cours spécialisés conçus pour les fournisseurs de soins adoptifs qui élèvent des enfants qui ont vécu un traumatisme et une perte.
  • Le programme Parent2Parent, qui fournit un soutien individuel aux parents et aux fournisseurs de soins en animant des groupes de soutien et des programmes de parrainage et de mentorat courants ainsi qu’en les jumelant avec un parent local pour obtenir de l’aide pour s’orienter dans les soutiens et les services offerts dans leur communauté.

Ces investissements répondent aux commentaires reçus lors des consultations tenues avec le secteur du bien-être de l’enfance à l’automne de 2019. Les futurs parents adoptifs ont indiqué qu’il y avait des obstacles à l’adoption des enfants et des jeunes pris en charge. Des intervenants ont souligné l’importance de jumeler les enfants avec de futurs parents adoptifs d’une religion, d’une race ou d’une culture semblable à la leur, s’il y a lieu. D’autres familles adoptives ont dit que l’aide après l’adoption leur faisait défaut et que des soutiens supplémentaires étaient nécessaires pour maintenir l’unité des familles adoptives.