L'Ontario augmente son soutien au Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d'intervention précoce

Source : 
Gouvernement de l'Ontario

L'Ontario fournit un soutien additionnel afin de détecter plus rapidement la perte auditive éventuelle chez les nouveau-nés et de veiller à ce que les familles avec des enfants touchés par la perte auditive permanente, ou qui sont à risque, obtiennent l'appui dont elles ont besoin.  

Le ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, Michael Coteau, était aujourd'hui au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario-Centre de traitement pour enfants d'Ottawa (CHEO-CTEO), à Ottawa, pour annoncer que le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d'intervention précoce allait être rehaussé. Ce programme provincial effectue le dépistage de la perte auditive chez les bébés rapidement après la naissance, et offre aux familles le soutien et les services nécessaires pour permettre le développement du langage et l'alphabétisation des enfants pendant la période la plus critique du développement. Le soutien de la province réduira les périodes d'attente pour les familles, en plus d'accroître la capacité des services du programme.

Une détection précoce de la perte auditive permanente permet aux familles de prendre des décisions éclairées relativement aux services et au soutien dont leur enfant a besoin, comme la technologie auditive ou les services de développement du langage et de la communication. Ces services aident aussi les enfants à être prêts à commencer l'école.

 

Faits en bref

  • L’Ontario investit une somme additionnelle de 3,2 millions de dollars pour rehausser le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce pour les enfants et leurs familles partout en Ontario.
  • En Ontario, les nouveau-nés font l’objet d’un dépistage de la perte auditive depuis plus de 15 ans, dans le cadre du Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce.
  • Depuis sa création en 2001, le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce a dépassé l’objectif fixé à l’échelle internationale de 90 % pour le dépistage universel chez les nouveau-nés, en dépistant entre 93-96 % de tous les bébés nés en Ontario.
  • En 2016-2017, plus de 130 000 nouveau-nés ont fait l’objet d’un dépistage de troubles auditifs, par l’entremise du Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce.
  • En 2017, l’Ontario sera encore un chef de file mondial en détection et en intervention précoces de la perte auditive permanente chez la petite enfance, grâce à la mise en œuvre d’un dépistage amélioré de troubles auditifs chez les nouveau-nés. En effet, plus tôt cette année, un dépistage amélioré avait été annoncé, faisant de l’Ontario la première compétence au monde à faire le dépistage de la perde auditive permanente à l’aide d’une goutte de sang, dans le cadre d’un programme complet de dépistage des troubles auditifs.
  • Il y a dix ans, la moyenne d’âge de détection d’enfants nés avec une perte auditive permanente était de 2,5 ans, et aujourd’hui, grâce au Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce, les enfants reçoivent un tel diagnostic avant d’avoir quatre mois.
  • Dans de nombreux cas, ces enfants sont en mesure de développer le langage au même titre que leurs camarades qui entendent bien, avant de commencer l’école.

Ressources additionnelles