Le gouvernement du Canada avance des mesures de transparence salariale pour une plus grande égalité dans les lieux de travail

Source : 
Emploi et Développement social Canada

25 novembre 2020 - L’égalité et l’inclusion dans le milieu de travail contribuent grandement à créer une classe moyenne forte et donner à tous les Canadiens une chance réelle et juste de réussir.

C’est pourquoi, aujourd’hui, la ministre du Travail a annoncé que le gouvernement du Canada a publié le Règlement définitif modifiant le Règlement sur l’équité en matière d’emploi afin d’adopter de nouvelles mesures de transparence salariale, ce qui contribuera à combler les écarts salariaux dans les milieux de travail sous réglementation fédérale.

Le Canada est le premier pays à mettre à la disposition du public des renseignements sur les écarts salariaux touchant les femmes, les Autochtones, les personnes en situation de handicap et les minorités visibles dans des lieux de travail sous réglementation fédérale. Le fait de sensibiliser le public aux écarts salariaux donne aux employeurs la possibilité de donner l’exemple en réduisant ces écarts, et le fait de publier les données sur ces écarts dans les lieux de travail canadiens contribuera à faire évoluer la culture et les attentes des entreprises en faveur d’une plus grande égalité et de meilleurs résultats pour les travailleurs et leurs familles.

Les modifications législatives apportées à la Loi sur l’équité en matière d’emploi et aux règlements d’application entreront en vigueur le 1er janvier 2021. L’année suivante (le 1er juin 2022), les employeurs seront tenus d’inclure des données regroupées sur les écarts salariaux dans leur rapport annuel sur l’équité en matière d’emploi. La première publication de ces données regroupées sera disponible sur le site Loi sur l’équité en matière d’emploi : Rapport annuel de 2022 et par l’entremise d’une application en ligne.

Ces nouvelles mesures s’alignent avec d’autres changements importants que le gouvernement apporte, comme l’application de la Loi sur l’équité salariale, le règlement sur la prévention du harcèlement et de la violence dans le lieu de travail, et un nouveau régime de sanctions administratives pécuniaires. Ces efforts aideront à créer des milieux où les travailleurs se sentent en sécurité, valorisés, inclus et protégés. C’est dans ces conditions que les travailleurs seront en mesure d’offrir le meilleur d’eux-mêmes au travail, ce qui est bon pour les employeurs, l’économie et tous les Canadiens.