Faciliter et améliorer les soins primaires aux patients ayant des déficiences intellectuelles et développementales

Source : 
ministère des Services sociaux et communautaires

 

L'Ontario améliore les soins de santé pour les adultes ayant une déficience intellectuelle en instaurant de nouvelles mesures de soutien pour les fournisseurs de soins primaires, y compris les médecins de famille.

Le Programme de soins primaires pour les personnes ayant une déficience intellectuelle sera dirigé par le Surrey Place Centre et aidera les fournisseurs de soins primaires, comme les médecins de famille, à offrir les meilleurs soins possible aux adultes ayant une déficience intellectuelle au moyen de lignes directrices de pratique clinique à jour ainsi que d'outils de formation et de ressources en ligne.

Ces lignes directrices comprennent de l'information sur les besoins en soins de santé des adultes ayant une déficience intellectuelle, des recommandations concernant des approches de soins axées sur la personne et des mesures de soins préventifs. En offrant ces ressources, le nouveau programme aidera les personnes ayant une déficience intellectuelle à accéder aux soins de santé dont elles ont besoin.

Faits en bref

  • L’Ontario investit 900 000 $ sur deux ans pour financer le Programme de soins primaires pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, qui est dirigé par le Surrey Place Centre.
  • Cet investissement aidera le Centre Surrey Place à devenir la principale source de renseignements sur les soins primaires pour les personnes ayant une déficience intellectuelle et contribuera à faire progresser la formation en soins primaires en Ontario.
  • Les lignes directrices de pratique clinique à jour ont été publiées dans le numéro d’avril 2018 de la revue Médecin de famille canadien.
  • On estime à 70 000 le nombre d’adultes ayant une déficience intellectuelle en Ontario.
  • Le budget de 2018 propose un investissement accru de 1,8 milliard de dollars sur 3 ans pour soutenir les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. S’il est adopté, il s’agira du plus important investissement ponctuel dans les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle de l’histoire de la province.

Ressources additionnelles